Principe de la photographie aérienne par cerf-volant:

Utiliser un cerf-volant pour soulever, accrochée le long de son fil de retenue, une petite nacelle équipée d'un appareil photo manoeuvré par radio-commande. L'altitude de prise de vues peut se situer entre 5 mètres et 300 mètres.
Facile à mettre en oeuvre, non-polluant, il est possible de rester plusieurs heures sur un site pour un grand confort de travail, et optimiser les prises de vues.

Spécialement conçus, différents types de cerfs-volants sont utilisés en fonction des conditions aérologiques. Leur taille moyenne est d'environ 2,5 mètres de large sur 3 mètres de haut. Souvent constitués d'une seule surface plane en nylon, de forme hexagonale ou triangulaire, tendue sur une armature légère en fibre de verre ou de carbone, la principale qualité demandée à ces cerf-volants est la stabilité.

L'appareil photo ( un Canon 5DMarkII ou Sony A7RII) est monté sur une petite nacelle, fixée le long du fil de retenue, à environ trente mètres en-dessous du cerf-volant. C'est une structure légère en aluminium et carbone. Entièrement motorisée et radio-guidée, gyro-stabilisée, elle permet de viser dans toutes les directions. Un retour vidéo permet d'optimiser le cadrage.